Recherches

Le personnel et les associés de recherche du Département des sciences naturelles se sont investis dans une grande variété de programmes de recherche et le travail réalisé sur le terrain dans le domaine de la botanique, de la paléontologie et de la zoologie. Vous trouverez ci-après une brève description des thèmes de recherche.

Le Musée du Nouveau-Brunswick est le dépôt d’archives des spécimens de sciences naturelles recueillis au Nouveau-Brunswick. Nous encourageons les chercheurs exerçant dans la province à déposer des spécimens types et de référence dans les collections du Musée du Nouveau-Brunswick. Vous trouverez dans notre politique des collections les lignes directrices du Musée pour l’élargissement des collections et, dans notre politique des prêts, les lignes directrices portant sur le prêt des spécimens à un usage de recherche et d’exposition. Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur le dépôt ou l’emprunt de spécimens, contactez le conservateur de la collection en question ou le directeur du Département des sciences naturelles.

Botanique

Depuis leur création dans le milieu des années 1800, les collections botaniques du Musée du Nouveau Brunswick ont appuyé la recherche sur la flore, au niveau provincial et régional. À la fin du XIXe siècle, des inventaires basés sur les spécimens de plantes vasculaires s’avéraient déjà suffisamment détaillés pour permettre l’identification de variations régionales. Ceci a naturellement mené à l’élaboration d’hypothèses sur les facteurs climatiques, géologiques et historiques sous-jacents à ces variations.

En dépit des efforts d’exploration du dernier siècle et demi, beaucoup de choses restent encore à découvrir sur la diversité botanique du Nouveau-Brunswick. Même au sein des groupes relativement connus tels que les plantes à fleurs et les fougères, des espèces ou des populations remarquables, dont aucune trace n’avait été trouvée dans la province par le passé, continuent d’être découvertes chaque année. Le taux de découverte de nouvelles espèces de la flore est supérieur en ce qui concerne les bryophytes, et le demeure encore davantage en ce qui concerne des catégories peu recueillies comme les lichens et les variétés de champignons connexes. D’autres catégories extrêmement diverses, y compris les algues d’eau douce et les micromycètes sans formation de lichen, demeurent très peu documentées.

La recherche effectuée par la section botanique du Musée du Nouveau-Brunswick se concentre actuellement sur les inventaires de lichens et des champignons connexes du Nouveau-Brunswick et d’autres régions de l’Est du Canada, la biogéographie, la systématique et le développement des lichens, la conservation biologique des lichens et des plantes vasculaires du nord-est de l'Amérique du Nord, ainsi que sur l’histoire de l’exploration botanique au Nouveau-Brunswick.

Géologie et paléontologie

La Société d’histoire naturelle du Nouveau-Brunswick a vu le jour grâce à un intérêt local dans les sciences naturelles, tout particulièrement chez quelques étudiants motivés par la géologie, science relativement nouvelle à cette époque. George Frederic Matthew et Charles Frederic Hartt figuraient parmi ces jeunes géologues qui avaient déjà fondé le Club Steinhammer, un organisme se consacrant à l’étude des formations rocheuses locales. Aujourd’hui, le laboratoire de paléontologie Steinhammer continue de s’intéresser à la paléontologie du Nouveau-Brunswick par l’étude de spécimens de notre collection, l’élaboration de nouveaux programmes de recherche et le soutien d’initiative de recherche en cours de tiers, par le biais de prêts et de subventions de recherche.

Parmi les projets spécifiques entrepris par le laboratoire de paléontologie Steinhammer figurent des études sur la paléoécologie et le paléoclimat de la période tardiglaciaire des Maritimes à l’aide de fossiles de coléoptères, de vertébrés et d’autres invertébrés, des études sur les premiers requins et euryptéridés dévoniens, des études sur les vertébrés et invertébrés carbonifères, ainsi que l’histoire de la recherche en sciences de la terre au Nouveau-Brunswick.

Zoologie

La section zoologie du Département des sciences naturelles comporte d’importantes collections d’insectes, de mollusques et autres invertébrés, de poissons d’eau douce, d’amphibiens et de reptiles, d’oiseaux et de mammifères. La collecte de spécimens qui s’est étendue sur plus d’un siècle et demi a permis d’assembler des collections de base qui servent à approfondir notre connaissance de la diversité biologique de la région Atlantique de l’Est du Canada. La section poursuit des recherches permanentes portant sur la faune de la région en étudiant des spécimens déjà présents dans les collections, en faisant l’acquisition de nouveaux spécimens, en élaborant de nouveaux programmes de recherche et en soutenant la recherche d’autres chercheurs par le biais de prêts et de subventions de recherche.

Associés de recherche

Botanique

  • Adrian Carter Ph.D.
  • Bruce A. Bagnell
  • David Malloch Ph.D.
  • Gart Bishop

Géologie et paléontologie

  • Matthew Stimson

Zoologie

  • Constance L. Browne Ph.D.
  • Dwayne L. Sabine
  • Haseeb Randhawa Ph.D.
  • Howard M. Huynh
  • John W. Reynolds Ph.D.
  • Karen J. Vanderwolf
  • Paul M. Brunelle
  • Reginald P. Webster Ph.D.
  • Robert G. Forsyth
  • Stuart R. Gelder Ph.D.
© 2018 New Brunswick Museum / Musée du Nouveau-Brunswick