Les collections du Musée du Nouveau-Brunswick, une source d’inspiration pour les artistes – Le projet de Jared Betts, véritable rencontre entre l’art et la science

Au printemps 2018, l’artiste expressionniste abstrait du Nouveau-Brunswick Jared Betts s’est adressé au Musée du Nouveau-Brunswick (MNB). Il souhaitait examiner les papillons de la collection d’insectes du musée provincial en vue de trouver l’inspiration pour une prochaine exposition – Images rémanentes – à Moncton.

Images rémanentes, un projet d’art permanent et public, présente le travail de treize artistes contemporains. L’exposition s’articule autour de l’histoire de l’art en Acadie, dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick. Les œuvres, réalisées pour l’exposition, mettront en lumière les effets exceptionnels que les événements, organismes et acteurs culturels ont produits sur la vitalité de la communauté artistique acadienne contemporaine, des années 1960 à nos jours.

Cette impressionnante réalisation est le fruit d’une collaboration entre Imago, un atelier d’estampe exploité par des artistes, la galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen et la Galerie Sans Nom. Cette exposition fait partie des 200 projets exceptionnels soutenus par le programme Nouveau chapitre du Conseil des arts du Canada en plus d’avoir reçu l’appui du gouvernement du Nouveau-Brunswick et de la Ville de Moncton.

Jared Betts est un des treize artistes participants qui ont reçu chacun un thème d’un artiste exposant acadien historique. L’œuvre de Jared Betts, originaire de Moncton et diplômé du Nova Scotia College of Art and Design en 2010, se retrouve dans plusieurs collections internationales publiques et privées. Son projet est conjointement organisé par les commissaires indépendantes Michelle Drapeau et Elise Anne Laplante.

L’apport de Jared Betts à Images rémanentes se compose de onze sérigraphies multimédias inspirées d’une exposition collective de 1995, Night Glow Highway, où les artistes avaient placé des panneaux sérigraphiés le long de la promenade riveraine de Dieppe. Les œuvres de Jared Betts destinées au projet feront simultanément référence aux techniques hybrides de Paul Édouard Bourque et aux sujets liés à la nature du marais environnant évoqués par Marc Cyr et Nat Snider.

Peu après sa prise de contact avec le MNB, M. Betts a rencontré les membres de l’équipe du département des sciences naturelles et des sciences humaines, notamment Donald McAlpine, Ph. D., chef des Sciences naturelles, Peter Larocque, chef des Sciences humaines et Mary Sollows, adjointe à la conservation en Zoologie, pour examiner divers plateaux d’insectes. Depuis son plus jeune âge, Jared Betts était fasciné par les insectes. Le projet lui a donc permis d’en apprendre davantage à leur sujet. Il a d’ailleurs manifesté un grand enthousiasme devant l’importance des collections et de l’expertise du musée provincial.

Donald McAlpine et Jared Betts examinent un plateau de papillons de nuit de la collection d’insectes conservée au Centre des collections et de la recherche du MNB. (Photo : Nienke Izurieta)

 

 

Une planche de papillons lunes, une espèce répandue dans les Maritimes, de la collection d’insectes du MNB. (Photo : Nienke Izurieta)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mary Sollows et Jared Betts observent une planche de papillons tropicaux de la collection d’insectes du MNB. (Photo credit : Nienke Izurieta)

La collection d’insectes du MNB comprend plus d’un quart de million de spécimens, dont certains datent de la fin des années 1800. Après une période de latence, de 1930 à 1980 environ, la collection s’est rapidement enrichie grâce aux programmes organisés sur le terrain par le Musée et aux dons d’entomologistes amateurs et professionnels. La collection est, certes, principalement consultée par celles et ceux qui participent à l’étude scientifique des insectes des Maritimes, mais les artistes font de plus en plus usage de la ressource. Donald McAlpine, qui a lui-même effectué de nombreuses collectes d’insectes, affirme qu’il est « toujours très étonné du résultat quand des personnes créatives consultent les collections d’histoire naturelle du MNB ». De même, Mary Sollows a trouvé « très agréable d’assister à l’enthousiasme de Jared quand il a vu la collection d’insectes du Musée. Il est fascinant de voir comment ses perceptions sont devenues des œuvres d’art. »

Jared Betts, Michelle Drapeau, Donald McAlpine, Peter Larocque et Mary Sollows regardent un des spécimens indigènes des collections du MNB. (Photo : Nienke Izurieta)

La collection d’insectes du MNB porte surtout sur les espèces des Maritimes canadiennes, mais compte aussi une bonne sélection d’espèces tropicales d’une beauté inouïe. (Photo : Nienke Izurieta)

Pour sa part, Peter J. Larocque, conservateur en art du MNB, déclare : « Depuis des générations, les artistes du Nouveau-Brunswick s’inspirent de nombreux aspects des collections du Musée. Les jeunes artistes qui viennent utiliser la ressource sont non seulement captivés par son ampleur, mais sont également heureux de constater qu’ils partagent une partie extrêmement importante du continuum du patrimoine créatif de la province. »

Au cours de ses recherches au MNB, Jared Betts a dessiné et photographié de nombreux insectes, étudiant les espèces indigènes et exotiques de papillons, les papillons de nuit, les coléoptères et les libellules. Il a également observé certaines espèces au microscope afin de mieux saisir leurs détails et leurs couleurs vives, qu’il traduira plus tard dans ses œuvres abstraites. Après avoir rassemblé assez de matériel pour préparer ses compositions, Jared Betts s’est plongé dans la création, menant des expériences techniques à l’atelier d’estampe exploité par des artistes, Imago.

Utilisant la sérigraphie pour exploiter les images de spécimens de papillons du MNB, Jared Betts a intitulé son projet Nymphalidae PhosphorescenceNymphalidae, ou nymphalidés, est le nom scientifique de la plus grande famille de papillons et phosphorescence évoque les couleurs souvent éclatantes de ces insectes. Pour Jared Betts, ce titre évoque à la fois son intérêt de longue date pour ces insectes et leur beauté parfois surréaliste.

Jared Betts en train de préparer la sérigraphie d’un papillon à l’atelier d’estampe Imago à Aberdeen. (Photo : Jared Betts)

Comme il l’avoue d’ailleurs, « je voyais toujours ce mot – Nymphalidae – sur les portes [des armoires de rangement] des planches des papillons que j’ai observés au Musée du Nouveau-Brunswick. J’ai trouvé que c’était un beau mot, poétique et éthéré. Le fait d’ouvrir les portes de ces armoires les unes après les autres a été magique pour moi. Il faut dire que je suis fasciné par les papillons depuis mon enfance. »

« Je voulais trouver des mots en rapport avec la lune, la marée, l’eau et surtout, des mots associés à la lueur, pour rendre hommage au projet acadien original Night Glow Highway qui a inspiré ce projet. Je me souviens enfant quand on plongeait la main dans l’eau du détroit de Northumberland la nuit, on obtenait un léger effet phosphorescent, comme des lucioles dans l’océan. Le mot phosphorescence, le processus qui fait que l’énergie absorbée par une substance est libérée sous forme de lumière, me rappelle cet effet. »

À cette étape, Jared installe les sérigraphies sur des châssis en bois, puis les peint. (Photo : Jared Betts)

Jared Betts a terminé l’étape d’impression. Ces photos ont été prises à l’atelier d’estampe Imago à Aberdeen ainsi qu’au studio de l’artiste, également à Aberdeen.

Jared Betts en pleine concentration chez Imago, un centre exploité par des artistes et spécialisé en sérigraphie au Centre culturel Aberdeen à Moncton. (Photo : Annie France Noël)

 

Échantillons de photos de documentation finies par Mathieu Léger. Conception sur panneaux. (Photo : Jared Betts / Mathieu Léger )

Les panneaux sont imprimés sur des planches d’aluminium Dibond et feront partie d’une exposition permanente le long de la promenade riveraine, derrière l’hôtel Château Moncton. L’inauguration se fera le 19 décembre 2018.

Nous vous invitons à venir découvrir ces œuvres d’art publiques, uniques en leur genre au Nouveau-Brunswick. Pour vous tenir au courant du processus de travail que Jared Betts a commencé à nous faire partager, nous mettrons ce blogue à jour après l’inauguration et publierons des photos des œuvres installées.

Pour en savoir plus sur les possibilités de recherche au MNB, on envoie un courriel à nbm-mnb@nbm-mnb.ca ou on compose le 1-888-268-959595.

Pour en savoir plus sur Images rémanentes, on peut aller à https://www.facebook.com/imagesremanentes et https://www.instagram.com/imagesremanentes/. Pour découvrir Jared Betts, on consulte sa page Facebook à https://www.facebook.com/jaredbetts.art et son compte Instagram, https://www.instagram.com/jaredbetts/