À la rencontre de nos étudiants 2020

Olivia King
Ottawa, Ontario
Université Saint Mary’s, Halifax, Nouvelle-Écosse
M. Sc. (paléontologie, palynologie)

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail au MNB?

« J’ai la chance de faire du travail pratique sur le terrain en temps de pandémie. Cet aspect du travail en paléontologie ne consiste pas seulement à trouver des fossiles, mais à en établir le contexte ou le cadre écologique et environnemental. Ce qui me passionne dans ce domaine, c’est la possibilité de redécouvrir à quoi ressemblait le monde il y a des millions d’années, tout ça à partir de fossiles et de roches, comme si on assemblait un casse-tête. »

Quelle est votre activité préférée pendant vos loisirs?

« Mon plus grand bonheur est d’avoir le temps de cuisiner. J’aime essayer différentes recettes en y mettant ma propre touche créative. Je trouve ça très relaxant, et d’habitude c’est mangeable! »

Quels changements avez-vous apportés dans votre vie depuis la Covid-19?

« Le télétravail fait maintenant partie de la nouvelle normalité, ce qui me permet d’avoir un microscope et d’autre matériel que je n’aurais pas normalement à la maison. Il faut s’y habituer, mais le fait de pouvoir passer du temps sur le terrain donne un « nouvel » équilibre à mon travail. »


Will Barry
Rothesay, Nouveau-Brunswick
McGill
Baccalauréat ès arts : études en sciences politiques et études culturelles anglaises

Qu’avez-vous appris ici qui a changé votre perspective?

« Les gens veulent vraiment apprendre de nouvelles choses et faire partager leurs connaissances. Après les formules de politesse de style « Bonjour/Hello », je trouve que l’histoire est un des meilleurs moyens pour comprendre les autres − les gens veulent établir un lien entre leurs trésors de famille ou leurs photos de plage et ce qui se trouve au musée. »

Quelle est votre activité préférée pendant vos loisirs?

« J’aime l’art du récit ou du conte sous toutes ses formes. Films, livres, art, actualités, musique… j’aime m’entourer des créations des autres. Quand il y a des similitudes entre des histoires discordantes, je trouve ça tout aussi passionnant d’en prendre connaissance que de trouver une idée qui m’est entièrement nouvelle. »

La pandémie a-t-elle changé votre vision de l’avenir des musées?

« Les humains n’ont pas tellement changé en 10 000 ans, et les musées ont cette capacité de nous plonger dans cette vérité. Les leçons, on les connaît déjà. À l’heure de la distanciation physique, on sait qu’on peut tisser des liens avec de vraies personnes même si elles sont temporairement distantes. J’aime la façon dont les musées nous permettent de nous découvrir encore et encore. »


Emily Kingston
Saint John, Nouveau-Brunswick
Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton
Baccalauréat ès sciences en mathématiques

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail au MNB?

« Mes fonctions au MNB m’ont permis d’apprendre tellement de choses… et ça me réjouit de savoir que cet apprentissage va continuer comme ça tous les jours au travail. J’aime les conversations avec les visiteurs et la possibilité de pratiquer mon français. Dans l’ensemble, cette expérience est très enrichissante! »

Quelle est votre activité préférée pendant vos loisirs?

« Quand il fait beau, j’aime être dehors et faire du vélo, marcher, courir ou simplement être dans ma cour. Bizarrement, j’aime aussi beaucoup tondre la pelouse! À part ça, j’aime explorer le centre-ville de Saint John, écouter des balados ou simplement me détendre à la maison. »

Quels changements avez-vous apportés dans votre vie depuis la Covid-19?

« Le grand changement, c’est que je ne quitte plus la maison sans mon couvre-visage! Pendant la pandémie, j’ai aussi découvert l’importance de l’activité physique pour diminuer le stress et j’ai beaucoup appris sur les plantes. Heureusement, aucune de mes plantes n’est morte (jusqu’à présent). »


Tyler Higgs
Saint John, Nouveau-Brunswick
Université du Nouveau-Brunswick à Saint John
Administration des affaires

Qu’avez-vous appris ici qui a changé votre perspective?

« J’aime vraiment avoir la possibilité d’apprendre sur toutes sortes de sujets et d’en discuter avec des gens du monde entier. »

Quelle est votre activité préférée pendant vos loisirs?

« Quand je ne travaille pas, j’aime beaucoup passer du temps avec mes amis et ma famille. »

Quels changements avez-vous apportés dans votre vie depuis la Covid-19?

« La COVID-19 m’a poussé à changer ma manière de magasiner. Maintenant, je vais rarement dans les magasins et j’essaie de ne sortir qu’une fois par semaine en cas de besoin. »


Shaylee Trail
Saint John, Nouveau Brunswick
Université du Nouveau-Brunswick à Saint John
Sciences infirmières

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre rôle au NBM?

« J’adore apprendre! Je veux toujours connaître de nouvelles choses sur toutes sortes de sujets que je peux ensuite faire partager aux autres.»

Quelle est votre activité préférée pendant vos loisirs?

« Lire un bon livre à l’extérieur ou voyager avec des amis ou ma famille fait aussi mon bonheur. »

Quels changements avez-vous apportés dans votre vie depuis la Covid-19?

« Depuis le début de la COVID-19, je passe plus de temps dans la cuisine, dans le sentier et avec ma famille. »


Rémi Richard
Rothesay, Nouveau Brunswick
Université de Moncton à Moncton
Bachelier en Sciences (Physique)

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre rôle au NBM ?

«Répondre aux questions des gens et stimuler leur intérêt pour ce qui est exposé.»

Quelle est la cause qui vous passionne?

«Je me passionne pour la réforme électorale dans les différents ordres de gouvernement.»

La pandémie a-t-elle changé votre vision de l’avenir des musées?

«Oui, les musées du pays qui aura réussi à trouver le remède présenteront fort probablement une exposition en l’honneur des scientifiques responsables du succès. D’ailleurs, les musées voudront certainement inclure des objets rappelant la pandémie.»


Grace McLean
Fredericton, Nouveau Brunswick
Université Queen’s
Maîtrise en restauration des œuvres d’art (papier)

Qu’avez-vous appris ici qui a changé votre perspective?

« J’ai vraiment apprécié la démarche de Dee [Stubbs-Lee] d’organiser des réunions en ligne à la place du stage sur place que nous avions prévu avant le confinement. Je n’ai pas fait de travail de restauration pratique cet été, mais par contre, j’ai beaucoup appris sur le domaine de la restauration et sur les ressources qui sont à ma disposition, et tout cela, depuis chez moi! »

Quelle est votre activité préférée pendant vos loisirs?

« Quand je ne travaille pas, j’aime rendre visite à mes amis et à ma famille, regarder des films, faire de la couture et me promener. »

Quels changements avez-vous apportés dans votre vie depuis la Covid-19?

« Je viens de recommencer à travailler. Il a fallu que je m’adapte aux distances de sécurité par rapport à mes collègues, au port d’équipement de protection individuelle et à la protection des objets que je manipule (en m’étant désinfecté les mains), mais ça s’est fait assez facilement. Ça fait quand même bizarre d’avoir à sortir de la maison tous les jours après y avoir passé autant de temps! »


Jessica Hinton
Northampton, Nouveau Brunswick
Collège Fleming
Gestion des musées et muséographie

Qu’avez-vous appris ici qui a changé votre perspective?

« Bien que je ne suis pas une grande adepte des réseaux sociaux, j’ai appris que j’aime la création de publications pour le MNB, « surtout quand il s’agit de faire connaître au public des histoires originales sur le patrimoine du Nouveau-Brunswick. »

Quelle est la cause qui vous passionne?

« La durabilité environnementale et la responsabilité des musées. Comment les musées peuvent être des vecteurs de sensibilisation et devenir des acteurs de changement en réduisant leur dépendance aux plastiques à usage unique, en préservant nos océans et notre patrimoine. Tout cela m’intéresse. »

La pandémie a-t-elle changé votre vision de l’avenir des musées?

« La covid-19 nous a montré que les musées doivent être plus accessibles au public. À l’avenir, le succès des musées passera par une réelle présence numérique afin de toucher des publics au-delà des murs des musées et rester en contact avec les populations desservies. »