Cliquez ici pour sauter au contenu

La géologie de Saint John

Sandra Barr, Ph. D., Département des sciences de la Terre et de l’environnement, Université Acadia (Nouvelle-Écosse)

Ce qui est fascinant dans la géologie de la région de Saint John, c’est la diversité des roches qu’on y trouve juxtaposées. Des roches très, très différentes par leur histoire, leur origine et leur âge. En voici quelques exemples. Ce sont des marbres. À quand remontent ces dépôts de roches carbonatées? Nous n’avons pas vraiment de certitude à ce sujet. Certains pensent qu’ils ont un milliard d’années, mais ils pourraient n’en avoir que 600 millions. Un âge très avancé, mais beaucoup moins qu’un milliard d’années. Le marbre a des couleurs très différentes (gris, blanc, etc.), liées à de petites variations dans sa composition chimique.

D’autres roches vraiment fascinantes sont associées à ces marbres. Il y a beaucoup de roches magmatiques qui se sont formées sous la surface à partir de magma qui s’est refroidi très lentement. Ces roches se sont formées dans ce que nous appelons des arcs volcaniques, sous des arcs volcaniques. Dans des endroits comme le Japon ou les Andes du monde contemporain. Nous ne savons pas où ces roches se trouvaient lorsqu’elles se sont formées, mais c’était vraisemblablement dans des régions qui font maintenant partie de la Colombie, en Amérique du Sud. En plus des roches que nous voyons ici, à différentes époques de l’histoire de la région, d’autres ceintures de roches étaient probablement plus proches de l’Afrique, voire de la Baltica.