Cliquez ici pour sauter au contenu

Les systèmes pétroliers

Nicki Atkinson, Directeur de l’exploration – Nouveau-Brunswick, Southwestern Energy, Houston Texas

Je voulais qu’on parle de la définition d’un système pétrolier. Un système pétrolier, ça veut dire quoi? Qui dit pétrole, dit « huile de roche », mais d’où vient l’huile de roche et comment se forme-t-elle? Un système pétrolier, c’est en fait, comme son nom l’indique, un système à part entière. Un système composé de plusieurs éléments, dont la roche mère, la roche couverture, un genre de mécanisme de piégeage et un endroit où le pétrole peut être stocké, appelé un réservoir. Mais comment toutes ces composantes se forment-elles? La roche mère est, en général, le produit de matières organiques qui, mortes, tombent au sol, pourrissent, se font compacter pendant des millions et des millions d’années dans des milieux anoxiques et qui, de l’état organique, se transforment en produits pétroliers. C’est ce qu’on voit aujourd’hui sous forme de pétrole et de gaz naturel.

Donc, une fois que tout cela s’est formé au niveau de la subsurface – et il a fallu des millions d’années – la roche mère traverse divers types de roches pour aboutir dans ce qu’on appelle une roche réservoir, c’est-à-dire une roche assez poreuse, avec plein de trous comme dans un gruyère, qui, en fait, recueille le pétrole et le gaz naturel. Pour pouvoir les recueillir, il faut une roche couverture, autrement dit une roche très étanche qui recouvre la roche mère pour qu’elle puisse contenir l’accumulation. La roche réservoir contient donc les produits pétroliers et la roche qui se trouve par-dessus s’appelle une couverture.

Le mécanisme par lequel ce piège se forme est soit structurel ou stratigraphique. Il peut donc survenir soit un phénomène anticlinal, ou piège par faille, soit, pour le piège stratigraphique, un phénomène de changement latéral et vertical du type de roche. Les changements dans la porosité et l’étanchéité finissent par sceller les produits pétroliers à l’intérieur.

Les systèmes d'hydrocarbures (les systèmes pétroliers) sont donc très dynamiques. Ils comportent quatre éléments constitutifs – la roche mère, la roche couverture, le réservoir et le piège – qui doivent être réunis pour créer un système et les gisements de pétrole ou de gaz qu’on voit aujourd’hui et qu’on explore.

Dame Nature est très créative et très intelligente et le processus d’exploration fait appel à un ensemble de géologues, de géophysiciens et de scientifiques expérimentés dans toutes les disciplines. Voilà ce que nous, prospecteurs de pétrole et de gaz, faisons. Nous sommes passionnés d’exploration. Chaque jour est unique, amusant et nous aimons notre métier.