Cliquez ici pour sauter au contenu

Détail de l’empreinte d’un tétrapode : Pseudobradypus Matthew

Retour

Photographie couleur d’une roche rouge avec des protubérances en forme d’empreintes
Détail de l’empreinte d’un tétrapode : Pseudobradypus Matthew. Carbonifère inférieur. Upper Rockport, Nouveau-Brunswick. Collecteurs : R.F. Miller, J. McGovern et D.J. Mossman, 1997. Musée du Nouveau-Brunswick (NBMG 10128). Largeur de l’image de la plaque : 65 cm. Les tétrapodes ont conquis la terre ferme à la fin du Dévonien et au début du Carbonifère. Amphibiens et reptiles ont laissé des empreintes dans la vase des étangs peu profonds. Il est généralement admis que les traces connues sous le nom de Pseudobradypus ont été laissées par des reptiles. Ces empreintes du Carbonifère précoce pourraient compter parmi les preuves les plus anciennes de l’existence des reptiles.