Galerie des arts décoratifs | Commanditée par MacMurray Foundation Inc.

La collection d'arts décoratifs du Musée du Nouveau-Brunswick repose en grande partie sur la vision d'une femme. Dès 1935, Alice Lusk Webster (1880-1953), Ph.D., commença à recueillir des artefacts en provenance du monde entier dans le but d'illustrer les importantes étapes de l'histoire de l'art. En 1940, en tant que conservatrice honoraire, elle écrivit :

Mon objectif a toujours été de montrer l'effort continu de l'homme qui, pour se faire plaisir, façonne des outils, des ustensiles et des tissus destinés àson propre usage. Les besoins de l'homme étaient les mêmes il y a 6 000 ans, et sa façon de les satifaire est un bon indicateur de son tempérament et de son environnement. La civilisation d'un peuple s'exprime par son art, et son art est le reflet de chaque étape de son évolution.

Grâce à son engagement personnel et financier, Mme Webster créa une collection cohérente à partir d'éléments disparates. En donnant un caractère unique et une portée internationale à la collection, elle enrichit de façon irremplaçble la vie culturelle du Nouveau-Brunswick. Bon nombre de généreux donateurs permirent par la suite d'augmenter la portée et l'importance de la collection.

Les arts décoratifs, comme le disait Mme Webster, désignent les objets combinant esthétique et aspect utilitaire, en d'autres termes, forme et fonction. La Galerie des arts décoratifs traite de ces aspects en trois temps: LE STYLE, qui explore la forme, À DESSEIN, qui examine la fonction, et L'EXCELLENCE, qui porte sur la combinaison réussie des deux éléments précédents. En se concentrant sur les divers liens existant entre la conception et la fonction d'un objet, la galerie rend hommage à la complexité de l'ingéniosité, de l'imagination et de l'aspiration humaines.