25 octobre 2016

LE CONSERVATEUR DE RECHERCHE DU MUSÉE DU NOUVEAU-BRUNSWICK, LAURÉAT DU PRIX BRUCE NAYLOR 2016

M. Stephen Clayden, Ph. D., est le lauréat du prix Bruce Naylor 2016 de l’Alliance des musées d’histoire naturelle du Canada (AMHNC). Décernée chaque année à une ou plusieurs personnes, cette distinction reconnaît les réalisations d'importance nationale ou internationale dans le domaine de l'histoire naturelle au Canada. Le prix sera remis à M. Clayden le 25 octobre à l’occasion de la réception annuelle de l’AMHNC organisée par le président de la Chambre des communes sur la Colline du Parlement. Bien connu au Nouveau-Brunswick, au Canada et à l'échelle internationale, M. Stephen Clayden est le conservateur – Recherche et chef de la section Botanique et mycologie du Musée du Nouveau-Brunswick, à Saint John au Nouveau-Brunswick.
Mis en nomination par ses pairs, M. Clayden a consacré 30 années de sa carrière à faire progresser la compréhension de la flore du Canada atlantique. Aucun autre botaniste au Canada ne possède une telle connaissance de la végétation de la région du Canada atlantique. Ce savoir se manifeste très clairement dans ses publications qui couvrent des sujets aussi variés que les champignons, les plantes vertes et les écosystèmes forestiers. Cette vaste compréhension des forêts du Nouveau-Brunswick a mené directement à la création des zones naturelles protégées du Nouveau-Brunswick ainsi qu’à la désignation d’un coléoptère à son nom, Thamiaraea claydenii, récemment décrit dans une érablière argentée du Nouveau-Brunswick. Également spécialiste des lichens, M. Clayden étudie principalement la floristique et la biogéographie du Canada atlantique. Ses recherches ont aussi porté sur les lichens d’habitats montagneux aussi lointains que ceux du nord de l'Iran ou de Snowdonia, une région du nord du Pays de Galles.
Depuis les 30 dernières années, en qualité de conservateur du Musée, M. Clayden reçoit chaque jour des questions sur la botanique de la part du public et des médias. Il trouve réponse à des milliers de questions sur les champignons et les plantes de la région de l'Atlantique. Cette transmission du savoir a débouché sur une nomination conjointe à long terme à l'Université du Nouveau-Brunswick et à une charge d’enseignant au célèbre Humboldt Field Research Institute dans le Maine. Bien que l’appui de M. Clayden ait encouragé un certain nombre de jeunes botanistes à s’engager dans ce domaine, son héritage le plus durable sera peut-être son travail inlassable en vue d’accroître les herbiers du Musée du Nouveau-Brunswick, qui compte aujourd'hui quelque 125 000 spécimens.
L'AMHNC est un réseau national qui regroupe des musées d'histoire naturelle et des établissements similaires dédiés à la préservation et à la compréhension du patrimoine naturel du Canada et à l'amélioration des avantages que les musées peuvent offrir à la population canadienne.


Pour obtenir des renseignements ou une entrevue :
Elizabeth McCrea, Alliance des musées d’histoire naturelle du Canada, 613-410-1199 / This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Caitlin Griffiths,  Musée du Nouveau-Brunswick, Communications et marketing, 506-654-7059 /  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.