3 août 2016

L’Ordre du Nouveau-Brunswick est décerné au Dr Abraham Gesner

Le 1er août 2016, dans le cadre des célébrations de la fête du Nouveau-Brunswick, l’Ordre du Nouveau-Brunswick a été décerné, à titre posthume, au Dr Abraham Gesner. Cette distinction a reconnu les progrès qu’il a accomplis dans l’étude de la géologie de la province et ses contributions révolutionnaires à l’industrie pétrolière mondiale. Le Musée du Nouveau-Brunswick est heureux de voir cette reconnaissance attribuée au Dr Gesner et à ses travaux, entre autres le début d’une collection de spécimens géologiques et d’autres matériaux qui font maintenant partie du Musée du Nouveau-Brunswick. 

Né dans le canton de Cornwallis, en Nouvelle-Écosse, Abraham Pineo Gesner a fait des études de médecine, mais se passionne pour la géologie et la chimie. En 1838, il est nommé géologue provincial du Nouveau-Brunswick et entreprend l’exploration géologique systématique de la province. Pendant les cinq années qui suivent, Gesner parcourt la province pour en décrire la géologie, collecter des spécimens et publier des rapports. Reconnu comme le premier géologue au service du gouvernement d’une colonie britannique, il se révèle une source d’inspiration pour sir William Logan qui fonde la Commission géologique du Canada. Or, c’est l’élaboration d’un procédé servant à distiller le kérosène qui l’a surtout fait connaître. En effet, lors de ses premières expériences de recherche, il a l’idée d’utiliser l’Albertite, un bitume qui doit son nom au comté d’Albert, au Nouveau-Brunswick. Le travail accompli pour établir un procédé destiné à distiller le kérosène lui vaudra d’être considéré le fondateur de l'industrie pétrolière moderne.

En 1842, il ouvre un musée à Saint John pour montrer ses collections à la population. Le musée de Gesner est le premier en son genre dans l’Amérique du Nord britannique. Le catalogue d’origine répertorie 2173 spécimens et artéfacts, dont 1596 d’intérêt géologique. Malheureusement, en 1843, son emploi pour le gouvernement provincial prend fin et les revenus du musée ne suffisent pas à résoudre les problèmes financiers de Gesner. Ses collections passent alors aux mains de ses créanciers qui, en 1846, en feront don au Mechanics’ Institute. Les collections finiront par être incorporées au Musée du Nouveau-Brunswick. Entre-temps, Gesner quitte le Nouveau-Brunswick pour retourner en Nouvelle-Écosse où il meurt en 1864.

« L’héritage de Gesner prend la forme de recherches, de publications et d’une collection muséale unique qui a influencé des générations de géologues qui l’ont suivi dans la région », commente M. Randy Miller, Ph. D., conservateur en géologie et paléontologie au Musée du Nouveau-Brunswick. « Les découvertes qu’il a faites en géologie et en paléontologie, notamment ses travaux sur la distillation du kérosène, conservent leur pertinence dans le monde d’aujourd’hui. »

http://www2.gnb.ca/content/gnb/fr/corporate/promo/ordre_du_nouveau-brunswick/recipiendaires_2016.html

Renseignements :
Caitlin Griffiths, Communications et marketing
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. / (506) 654-7059 ou (506) 643-2351