4 octobre 2010

Stonehammer devient le premier géoparc mondial d’Amérique du Nord

 

StonehammerLe géoparc Stonehammer, dans le Sud du Nouveau-Brunswick, est le premier site nord-américain du Réseau mondial de géoparcs soutenu par l’UNESCO. L'annonce a été faite dimanche tard dans la soirée par le bureau du Réseau mondial de géoparcs à la 9e conférence annuelle du Réseau européen des géoparcs à Lesvos, en Grèce. Avec l’acceptation de Stonehammer comme géoparc, le Réseau mondial de géoparcs compte désormais 77 membres dans 24 pays à travers l’Europe, l’Asie, l’Amérique du Sud, l’Australie, le Moyen-Orient et, maintenant, l’Amérique du Nord.

« La désignation de Stonehammer, qui devient le premier géoparc nord-américain à faire partie du réseau, est un splendide gage de reconnaissance du patrimoine géologique de la région et de son potentiel en matière de développement économique durable », déclare Godfrey Nowlan, Ph.D., président du Comité canadien des géoparcs.

« Le succès de ce projet est en partie dû à l’incroyable soutien que nous a témoigné la communauté, commente Bill Merrifield, président du conseil d’administration du projet Stonehammer. L’éventail d’organisations, de représentants des gouvernements provincial et municipal, d’entreprises et d’individus qui ont travaillé à ce projet a été, selon le bureau du Réseau mondial de géoparcs, un des atouts majeurs de la candidature du géoparc Stonehammer. »

Le géoparc Stonehammer couvre 2500 km2 dans le Sud du Nouveau-Brunswick, de Lepreau Falls à Norton, de Saint John et Grand Bay-Westfield à St. Martins. La géologie du géoparc renferme un milliard d’années d’histoire et a été étudiée par des chercheurs depuis près de 200 ans. La région possède également un vibrant patrimoine humain et culturel ainsi que des secteurs d’enseignement, de tourisme et de développement communautaire dynamiques, des éléments vitaux pour un géoparc mondial.

« La diversité géologique et paléontologique du géoparc est unique au monde », assure Randall Miller, Ph.D., conservateur au Musée du Nouveau-Brunswick et instigateur du soutien communautaire pour le projet Stonehammer. En tant que membre fondateur du projet, le Musée du Nouveau-Brunswick est très content que le géoparc Stonehammer ait été accepté dans le Réseau mondial de géoparcs et de pouvoir partager cette richesse avec les résidents et les touristes du monde entier. »

Renseignements :

Gail Bremner
Directrice générale
Géoparc Stonehammer
Tél. : 506- 214-1317
Cellulaire : 506-333-9690
Courriel : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Caitlin Griffiths
Gestionnaire des communications et du marketing
Musée du Nouveau-Brunswick
Tél. : 506-643-7666
Sans frais : 1-888-268-9595
Courriel : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Site web : www.nbm-mnb.ca

Vous trouverez plus de renseignements sur le site web de l’UNESCO (en anglais)