26 août 2010

L’équipe d’évaluateurs du Réseau mondial de géoparcs sera à Saint John la semaine prochaine pour visiter Stonehammer

 

Stonehammer : Un milliard d'années d'histoire

SAINT JOHN (CNB) — L’équipe du Réseau mondial de géoparcs sera à Saint John dans la semaine du 30 août pour évaluer si le site Stonehammer mérite la désignation officielle de géoparc. Deux évaluateurs internationaux, Patrick McKeever, Ph. D., de l’Irlande du Nord, et Claudia Eckhardt, de l’Allemagne, seront dans la ville pour visiter Stonehammer. Ils seront accompagnés de Godfrey Nowlan, Ph.D., président du Comité canadien des géoparcs.

M. Patrick McKeever, géologue principal de la Commission géologique d’Irlande du Nord, et Mme Claudia Eckhardt, agente de développement régional du géoparc mondial de Bergstrasse-Odenwald en Allemagne, visiteront le site qu’on souhaite faire désigner géoparc Stonehammer. Ils évalueront le projet et sa capacité à remplir le mandat du Réseau mondial de géoparcs en matière de conservation, d’éducation et de développement durable du patrimoine géologique de la région.

Il sera possible de rencontrer les évaluateurs à l’occasion de la fête communautaire du projet de recherche géologique Stonehammer qui aura lieu le mercredi 1er septembre, de 17 h à 19 h, au Musée du Nouveau-Brunswick, à Market Square. Le grand public est invité et c’est GRATUIT.
R.S.V.P. : 506-643-2349, 1-888-268-9595 ou visitor@nbm mnb.ca

Un géoparc est un territoire reconnu par le Réseau mondial de géoparcs pour son patrimoine géologique exceptionnel. Cela signifie simplement qu’un tel endroit a une conformation naturelle propice à l’éducation ou une valeur scientifique significative, est d’une rareté particulière ou est simplement beau à observer. Les géoparcs ne se limitent toutefois pas au volet géologique, il peut aussi s’agir de sites où l’archéologie, la vie sauvage et les habitats, l’histoire, le folklore et la culture ont un intérêt et sont tous liés intimement à la géologie sous-jacente. Une désignation de géoparc comporte également un engagement envers l’économie locale qui se réalise par l’attraction de touristes dans la région, la création d’emplois et l’intensification du besoin de nouvelles entreprises, autant de facteurs qui font connaître et comprendre une ressource naturelle aussi formidable.

Le projet du géoparc Stonehammer couvre plus de 60 sites géologiques et dépôts de fossiles de valeur, dont plus de 10 sont accessibles au public. Le projet de Stonehammer est une organisation appuyée par la communauté qui rassemble des propriétaires du site, des exploitants touristiques, des particuliers et d’autres parties intéressées. Le parc couvrira 2500 km² et s’étendra des chutes Lepreau à Norton et du Sentier Fundy à la Péninsule de Kingston.

On peut consulter le site web de Stonehammer à www.nbm-mnb.ca/stonehammer.

Complément d’information :

Vita Kipping
Relations communautaires
Musée du Nouveau-Brunswick
Téléphone : 506 643 2358
Sans frais : 1-888-268-9595
Courriel : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.