23 juillet 2008

Libellules dans le parc


Libellules dans le parc Des étudiants en visite de l’Université nationale Kyunisiting de Daegu, en Corée, inscrits à un programme intensif de langue anglaise au Collège Saint John (Université du Nouveau-Brunswick à Saint John) auront l’occasion d’exercer leur anglais d’une manière à laquelle ils ne s’attendaient probablement pas – converser avec des insectes! En partenariat avec le Saint John College, le musée du Nouveau-Brunswick met à l’essai un nouveau programme appelé « Libellules dans le parc ».

Les étudiants coréens collaboreront avec des étudiants canadiens, employés à titre d’assistants de recherche au musée dans le cadre d’un projet qui étudie la diversité des libellules dans le parc Rockwood. Durant le programme de deux jours débutant le 24 juillet, les étudiants recevront d’abord des directives en classe pour ensuite participer à l’étude des libellules au parc Rockwood.

Libellules dans le parc Dave McGuire, coordonne le programme de l’Université nationale Kyungpook pour le Saint John College et il est emballé par le projet. « C’est une occasion unique pour nos étudiants coréens de participer à une recherche active tout en s’exerçant à communiquer en anglais avec d’autres jeunes. »

En tout, ce sont 21 étudiants coréens et sept étudiants canadiens travaillant au musée qui participeront au programme. Après la partie théorique, qui comprendra l’étude de larves de libellules et un exercice de maniement du filet à insectes, les étudiants se rassembleront au centre d’interprétation du parc Rockwood. De là, avec leurs partenaires canadiens, les étudiants coréens se déploieront à travers le parc où ils passeront cinq heures à recenser les espèces de libellules. L’expert en libellules de l’Atlantique et associé de recherche au MNB Paul Brunelle devrait aussi être présent.

Libellules dans le parc Donald McAlpine, Ph.D., conservateur – Recherche en zoologie du MNB, a dit : « Depuis deux ans, nous étudions la diversité des libellules au parc Rockwood dans le cadre de l’Alliance de recherche universités-communautés (ARUC). Donc, nous avons de bonnes données pour faciliter le travail. J’aimerais que le programme « Libellules dans le parc » devienne un recensement annuel qui fournirait des données sur les tendances à long terme de la population et de la diversité des libellules. Ce pourrait aussi être un bon moyen de faire connaître ces insectes fascinants à des profanes. »

Libellules dans le parc De plus en plus, on a recours aux libellules pour surveiller la santé des systèmes aquatiques, et le parc Rockwood regorge de lacs et de petits ruisseaux qui forment l’habitat de ces insectes. Ces deux dernières années, le projet a permis de signaler la présence de 54 espèces de libellules dans le parc, sur les 140 relevées au Nouveau-Brunswick. Les espèces qui volent dans le parc sont plus nombreuses fin juillet, début août. Les renseignements recueillis par les étudiants coréens seront intégrés à l’étude diachronique plus étendue de la diversité des libellules dans le parc Rockwood, qui se déroule depuis 2006.

Renseignements : (506) 643-2300 ou 1-888-268-9595

Personne ressource :
Dr. Donald F. McAlpine
Directeur, Département des sciences naturelles
Chef de section et conservateur de recherche – Zoologie
(506) 643-2345

Vita Kipping
MNB, Relations avec la collectivité
(506) 643-2358

Dan Tanaka
Gestionnaire des communications
Université du Nouveau-Brunswick
(506) 648-5697