Stonehammer Géoparc

Stonehammer Géoparc | liens de presse

Un milliard d’années d’histoire

Bienvenue à Stonehammer, un parc géologique qui vous mettra en contact avec un milliard d’années d’histoire de la Terre. Le parc géologique de Stonehammer doit son paysage à la collision des continents, à l’avancée et au recul des océans, aux volcans, aux tremblements de terre, aux périodes glaciaires et au changement climatique. Les pierres du parc ont été les témoins de l’évolution de la vie, de la première découverte de fossiles de stromatolites du Précambrien et de l’explosion de vie du Cambrien à l’émergence de la vie terrestre en passant par l’évolution des vertébrés. Le parc offre des témoignages géologiques qui couvrent presque intégralement l’ère comprise entre la fin du Précambrien, il y a un milliard d’années, et la dernière période glaciaire.

Stonehammer Géoparc

 

Pourquoi Stonehammer?

Pourquoi cet endroit a-t-il été appelé Stonehammer? Le parc géologique a été l’un des premiers endroits explorés par des géologues au Canada. En 1857, un groupe de jeunes hommes de Saint John créent le Steinhammer Club dans l’intention d’explorer la géologie des environs. Plusieurs années avant, en 1838, le docteur Abraham Gesner, lui aussi habitant de Saint John, était devenu le premier géologue provincial de l’Empire britannique. Le docteur Gesner a ouvert un des premiers musées publics du Canada. Ses rapports ont guidé le travail des membres du Steinhammer Club, qui ont fondé la Société d’histoire naturelle du Nouveau-Brunswick. Depuis, le parc Stonehammer n’a plus cessé de recevoir la visite de géologues, qui continuent à y faire des découvertes.

Stonehammer Géoparc

Le logo de Stonehammer

Stonehammer LogoLe logo du parc Stonehammer reprend certaines des caractéristiques géologiques du parc et fait le lien entre les gens et la géologie. Le symbole central est un trilobite, une référence à l’un des fossiles les plus célèbres du parc. Les trilobites, une espèce aujourd’hui disparue, ressemblaient à des crabes et ont commencé à peupler le fond de l’océan au Cambrien, il y a près de 530 millions d’années. George Matthew et Fred Hartt, tous deux membres du Steinhammer Club, ainsi que leur collègue Loring Bailey, trouvent les premiers fossiles canadiens de trilobites du Cambrien dans le parc en 1863. Dans les années 1880, Will Matthew, le jeune fils de George, met au jour un des plus grands fossiles de trilobite du monde dans les rochers de Saint John.

Stonehammer LogoSi Stonehammer est un parc géologique, l’endroit évoque également les gens, la société et la culture. Nos vies sont façonnées par la géologie. Le lieu où nous nous établissons, le paysage, les cultures vivrières, les risques naturels, les ressources en eau, le climat, les mines et l’énergie que nous utilisons, tout cela a un rapport avec la géologie.

Stonehammer LogoComme au temps du docteur Gesner et du Steinhammer Club, le marteau brise-roche (en anglais, stone hammer) reste le principal outil du géologue.

Les sites géologiques de Stonehammer

Le parc de Stonehammer compte près de 60 sites géologiques qui s’étendent des chutes Lepreau à l’ouest à la route d’accès du sentier Fundy à l’est et, au nord, jusqu’à Norton et Hampstead. Ces sites ne sont pas tous accessibles au public. Certains sont des lieux d’intérêt scientifique, d’autres, des parcs publics, des paysages de rue, des musées ou des expositions. Vous pouvez explorer l’histoire du parc, vieille d’un milliard d’années, par vous-même ou en compagnie d’un guide. Voici quelques visites à faire à pied, à vélo, en bateau ou en empruntant une route panoramique.

Chutes réversibles, Saint John, Nouveau-Brunswick

1. Pique-niquer au parc provincial Lepreau Falls, où les roches ont 300 millions d’années.
2. Visiter le Brundage Point River Centre de Grand Bay-Westfield pour en savoir plus sur le fleuve St-Jean.
3. Louer un kayak de Go Fundy Events au parc Dominion pour aller admirer une carrière et un four à chaux du XIXe siècle. $
4. Visiter le Parc de la nature Irving, explorer la période glaciaire et faire une randonnée sur les roches volcaniques.
5. Visiter la gorge des chutes réversibles, sculptée à la période glaciaire. Faire connaissance avec les marées de Fundy lors d’une excursion en canot-jet dans les chutes réversibles. $
6. Se promener sur le sentier du Passage du port, explorer les chutes réversibles, où d’anciens continents sont entrés en collision, et « toucher » deux continents.
7. Découvrir l’explosion de vie du Cambrien au cours de la visite libre de Fort Howe (rue Somerset).
8. Visiter Une terre en évolution au Musée du Nouveau-Brunswick. Découvrir nos histoires de fossiles. $
9. Découvrir les roches géologiques et les pierres de construction du vieux Saint John, et s’imprégner de la ville « reconstruite en pierres ».
10. Visiter le pittoresque parc Rockwood sans guide ou avec Daytripping Outdoor Adventure. Jouer à la géocachette pour découvrir des affleurements rocheux, faire des randonnées et du vélo de montagne, escalader des rochers, nager ou se détendre au bord de l’eau au Lily Lake Pavilion. $
Grottes marines, St. Martin's, Nouveau-Brunswick11. Trouver le parc Tucker caché le long de la rivière Kennebecasis et se détendre sur des rochers du Dévonien.
12. Visiter le Lighthouse River Centre de Hampton sur la rivière Kennebecasis. Découvrir le périmètre d’inondation de la rivière en canoë, kayak ou bateau.
13. S’arrêter à St. Martins, se promener sur la plage et visiter les célèbres grottes marines.
14. Suivre la route d’accès du sentier Fundy le long du superbe rivage de la baie de Fundy. $
15. Se promener sur le sentier Moosehorn Creek à Norton, visiter le pont couvert qui enjambe ce site de fossiles du Carbonifère.